Page Principale
 
 Introduction
 
 Histoire
 
 Évolution
 
 Cerveau
 
 Electrogénération
 
 Électroréception
 
 Electrolocalisation
 
 Electrocommunication
 
 ELL
 
 Mémoire
 
 Neurone
 
 Philo-science
 
 Références
 
 Auteur
Recherche

[an error occurred while processing this directive],  [an error occurred while processing this directive]
Histoire
Des poissons et des hommes : Un peu d’histoire
L’Antiquité et les poissons électriques
Le Moyen-Âge des poissons électriques
La Renaissance des poissons électriques
Les Lumières des poissons électriques
Le 19e des poissons électriques : Problèmes d’électrophysiologie… et problèmes d’évolution
La découverte de neurotransmetteur dans les poissons électriques
Une petite histoire de l’électroréception

Histoire

Envoyer par courriel
 Version pour imprimante


Le Moyen-Âge des poissons électriques
Erik Harvey-Girard

Pendant tout le Moyen-Âge, les pouvoirs magiques des poissons électriques étaient recherchés pour leur force vitale. Les extraits, onguents et les décoctions de Torpedo étaient utilisés pour leurs valeurs « médicinales ». Il fallut près de mille ans avant que les érudits Arabes et Européens reviennent à des explications moins mystiques des pouvoirs de Torpedo, comme des autres événements naturels.

 

Au 12e siècle, un médecin arabe, Abd al-Latif de Bagdad, a rapporté les effets d’une décharge de poisson-chat sur lui-même. Ses observations étaient semblables à celles que les Anciens avaient faites. Abd al-Latif observa qu’en plus de la sensation d’engourdissement, la décharge provoquait une sensation de froid. A la même époque, Averroès (1126-1198), médecin et philosophe arabe, rapporta comme Galien l’effet « magnétisant » des pouvoirs des poissons électriques.

 






Monter
Références
Erik Harvey-Girard.  "Le Moyen-Âge des poissons électriques."  Apteronote. Ed. Erik Harvey-Girard. Ottawa: Mai 28, 2005. <  >
© Droits réservés